7 Wonders a dix ans. Pour un jeu de société, c’est une longévité pour le moins impressionnante. Et pendant ces dix années, on peut dire que le grand classique de Repos Production n’a pas chômé, puisqu’il a accumulé pas moins de 30 prix internationaux. L’occasion parfaite de se refaire une beauté, mais pas que. On fait le tour de cette nouvelle boite ?


C’est ce qui frappe dès la réception de la boite : le jeu a subi une refonte graphique en profondeur. La boite elle-même jouit d’un design plus moderne et surtout plus classe, notamment grâce à un titre doré du plus bel effet et de couleurs plus vives.

Le contenu de la boite est conséquent. Mais avouez-le, une fois ouverte, on n’a plus qu’une envie : jouer !

Tout nouveau, tout beau ?

Vous vous en doutez, le matériel profite lui aussi d’un tout nouvel habillage. Les merveilles sont plus grandes et permettent donc d’apprécier les superbes illustrations de Miguel Coimbra à leur juste valeur. Des merveilles qui possèdent désormais une face nuit, en plus de la face jour. Parfaites pour varier les parties, puisque ces faces possèdent toujours des conditions de construction différentes.

Si les cartes bénéficient aussi d’une meilleure mise en valeur des illustrations que l’on connait bien, c’est toute leur ergonomie qui a été revue. Les informations sont plus lisibles – notamment pour les joueurs daltoniens – et placées de façon à gagner de la place sur la table, malgré la plus grande taille des merveilles.

Les illustrations sont encore mieux mises en valeur. Et ce dos brillant, on en parle ?

Et les règles, du neuf ?

On ne change pas une recette qui gagne, et Antoine Bauza a donc appliqué cette recette à la lettre. Malgré tout, l’équilibrage général a été revu, notamment afin de prendre en compte les ajouts apportés aux différentes extensions sorties depuis dix ans. Que les débutants se rassurent, le livret des règles a également été revu et simplifié, et est désormais plus accessible.

Petite piqûre de rappel

Pour le reste, les habitués retrouveront rapidement leurs marques. Car 7 Wonders vous demande toujours à trois à sept joueurs d’incarner le leader d’une cité antique. Votre but ? Développer votre cité en construisant des bâtiments civils, scientifiques et commerciaux, en renforçant votre armée et, finalement, en édifiant les fameuses merveilles.

Les merveilles ont beau être plus grandes, l’ergonomie repensée des cartes permet pourtant de gagner de la place sur la table.

L’interaction est forte entre les joueurs, grâce à son système de draft. Au cours des trois âges constituant une partie, chacun passera son paquet de cartes à son voisin. Faites les bons choix au bon moment et anticipez les stratégies de vos adversaires.

Vous jouez plutôt à deux ? Dans ce cas, dirigez-vous plutôt vers 7 Wonders Duel.


Si 7 Wonders était déjà proche de la perfection, cette nouvelle édition lui offre une seconde jeunesse bien méritée. Le jeu et ses mécaniques sont toujours les mêmes, mais le nouveau matériel rendent l’expérience encore plus agréable si vous ne l’aviez jamais essayé, c’est le moment idéal pour vous rattraper.

Le jeu est disponible pour environ 40 euros sur PhilibertAmazon ou dans les boutiques spécialisées.

Produit fourni par Repos Production pour les besoins de cet article.