Avouez-le : vous aussi, vous pestez régulièrement sur les retards accumulés par votre bus ou sur son trajet loin d’être idéal. Et si vous vous mettiez dans la peau d’un chauffeur qui doit optimiser son voyage ? C’est exactement ce que vous propose Get on Board, de Iello, et c’est très fun !


Get on Board fait partie de ces jeux appelés « flip & write » ou jeux à cocher. Chaque joueur dispose ainsi d’une feuille (presque) identique sur laquelle il va cocher les éléments qu’il croise suite aux décisions qu’il a prises lors de son tour, et qui auront évidemment une influence sur son score.

Les bonnes personnes aux bons endroits

Lorsqu’on incarne un chauffeur de bus, il y a deux impératifs : embarquer les bonnes personnes, et les conduire au bon endroit. C’est aussi la seule manière de gagner de points.

Si ce matériel n’est pas une merveilleuse invitation au voyage… © BoardGameShot

À chaque début de tour, un ticket de bus est révélé, indiquant aux joueurs combien de sections de routes (une, deux ou trois) ils vont devoir parcourir, et dans quelle direction ils vont devoir aller (en ligne droite ou en effectuant des angles). L’heure est alors aux calculs et à l’anticipation. En embarquant des passants classiques, vous empochez immédiatement quelques points, mais d’autres ont une destination précise en tête.

C’est le cas des hommes d’affaire. Faites-en monter deux ou trois avant de les conduire au bureau afin de maximiser votre score. Pour les étudiants, votre score sera calculé en multipliant le nombre d’étudiants que vous aurez embarqués au total par le nombre d’universités desservies.

Cet objectif commun vous demande d’être le premier joueur à cocher 5 étudiantes sur votre feuille de route. © BoardGameShot

Chauffards !

Vous l’aurez compris, il s’agira d’avoir à l’œil votre trajet pour espérer réaliser un score élevé. Mais il ne faudra pas non plus perdre celui de vos adversaires. Car si vous pouvez tout à fait emprunter des tronçons communs, vous générerez alors un embouteillage qui vous coûtera des points.

L’interaction est donc bel et bien présente, d’autant plus que deux objectifs communs sont affichés sur le plateau et que ceux-ci rapporteront plus de points au premier joueur qui les atteindra.

Les tronçons noirs sont embouteillés par défaut, et vous rapportent donc des points négatifs. © BoardGameShot

Jusqu’à 5 joueurs

Par ailleurs, saluons la présence de deux cartes : celle de New York pour deux à trois joueurs, et celle de Londres pour les parties à quatre ou cinq joueurs. Je recommanderais le jeu à partir de 8 ans, vu le nombre de paramètres à garder à l’œil.

Enfin, faut-il vraiment revenir sur la qualité du matériel et ses incroyables graphismes ? Monsieur Z a fait des miracles et la boite à elle seule donne terriblement envie de se lancer dans le jeu. Les parties n’en sont que plus fun !


Get on Board a tout pour plaire aux amateurs d’anticipation et de stratégie. Les parties sont rapides et l’interaction entre les joueurs est bien présente. Ajoutez à cela un matériel de qualité, et vous comprendrez pourquoi on a soudain très envie de devenir conducteur de bus.

Le jeu est disponible pour environ 25 euros sur PhilibertAmazon ou dans les boutiques spécialisées.

Produit fourni par Iello pour les besoins de cet article.