Et si on inversait les rôles, pour une fois ? Dans Save the Dragon, de Blue Orange, ce sont les princes et princesses qui sauvent le dragon. Mais pour y parvenir, les enfants âgés de 4 ans et plus vont devoir éviter bien des dangers… On découvre ça ensemble ?


Oui, vous avez bien lu. Cette fois, c’est ce pauvre dragon qui est retenu prisonnier dans la plus haute tour du château. Et il semblerait que ce soient trois vilains mages qui aient fait le coup. Ni une, ni deux, les princes et princesses décident de remettre les choses à leur place et de se lancer dans une mission de sauvetage périlleuse.

03
L’ascension ne sera pas de tout repos.

Mais pour y parvenir, il va falloir gravir le grand escalier qui mène au dragon… mais aussi aux terribles mages. À tour de rôle, les joueurs lancent un dé numéroté de un à trois. Ils peuvent alors se déplacer orthogonalement : monter pour se rapprocher de leur but, ou se décaler sur le côté pour se protéger du danger. Car si le dé affiche un ou deux, il faut lancer un second dé, et c’est ici que les ennuis commencent.

Attention au rocher !

En lançant ce second dé, vous avez une chance sur deux de tomber sur le rocher – la pièce-maitresse du jeu ! Lorsque c’est le cas, vous devez vous emparer de la pierre et choisir l’un des trois emplacement en haut des marches par lequel le jeter.

02
Mieux vaut ne pas se trouver sur le chemin du rocher…

Ce dernier va alors dévaler la pente et emporter avec lui – on l’espère pour vous – vos concurrents qui ne se seront pas suffisamment mis à l’abri. Les joueurs tombés tout en bas de l’escalier recevront malgré tout une pièce en guise de consolation, leur permettant d’ajouter un déplacement à leur prochain jet de dé.

Stratégie et anticipation

L’autre option de ce second dé, c’est de déplacer la porte bloquant l’accès à l’une des trois zones par lesquelles peut être lancé le rocher, ou de placer un bouclier n’importe où sur le plateau. Cette dernière possibilité demande un peu d’analyse et d’anticipation à l’enfant : si je place le bouclier à cet endroit, me protège-t-il d’une prochaine attaque ? Et peut-il éventuellement faire rebondir le rocher sur un adversaire ?

Vous l’aurez deviné : le premier joueur à parvenir sain et sauf en haut de la tour sauvera le dragon et remportera la partie.

Invitation au jeu

Le matériel choisi pour l’édition de ce titre est tout simplement grandiose et donne immédiatement envie de jouer. Le grand escalier en impose et tient dans la boite, ce qui rend son utilisation vraiment pratique. Après quelque pliages, vous aurez vite fait d’assembler également les trois ouvertures gardées par les mages, d’où les joueurs pourront lancer le fameux rocher, représenté ici par un balle métallique.

01
Le jeu se joue entièrement dans la boite. Pratique !

Si l’on voulait vraiment chipoter, on pourrait regretter que les pions des princes et princesses manquent de personnalité, mais c’est vraiment pour dire. Même les dés ont été pensés pour les enfants : bien gros, le dé principal reprend, sur les faces un et deux, les couleurs de second dé. Pratique pour comprendre qu’on utilise ce dernier que lors des jets de dé donnant ces résultats.


Save the Dragon est un jeu qui fait mouche instantanément auprès des enfants de quatre ans et plus, et ce à tous les niveaux. En plus de son thème original – c’est le dragon qu’il faut sauver, cette fois – il propose un matériel grandeur nature qui invite au jeu. En outre, sa mécanique intelligente demande stratégie et anticipation de la part de l’enfant, qui devra se placer intelligemment pour éviter les pièges. Pièges qu’il pourra lui-même déclencher pour son plus grand plaisir !

Le jeu est disponible pour moins de 25 euros sur Philibert, Amazon ou dans les boutiques spécialisées.

Produit fourni par Blue Orange pour les besoins de cet article.